un tour dans le jardin

Découvrez l'univers des oiseaux du jardin avec le blog Natures Market.
Des conseils, des articles, des idées pour mieux les attirer.
Natures market : La marque spécialiste des oiseaux du jardin.

Comment dorment les oiseaux ?

actualités

Comment dorment les oiseaux ?

Le soir arrive et peu à peu l’obscurité et le silence s’installent. Si le silence s’impose c’est que les oiseaux se sont tus. Vivant au rythme de la nature, ils s’endorment tout simplement quand la nuit tombe (sauf les oiseaux nocturnes bien sûr !).

Les oiseaux du ciel ne se sont pas installés dans leur nid comme on pourrait le croire, nous qui sommes si bien dans nos lits ! Non, le nid, c’est pour nicher, c’est-à-dire couver et mettre au monde les petits.

Les passereaux isolés ont souvent trouvé un buisson bien dense ou une branche à bonne hauteur des prédateurs du sol ou du ciel pour se cacher, se mettant également à l’abri des intempéries. Pendant l’heure ou la demi-heure avant la nuit, ils lissent leurs plumes, échangent encore quelques vocalises avec leurs congénères. Certains autres oiseaux corbeaux, étourneaux, hirondelles eux préfèrent chercher ensemble le bon lieu où s’installer et dormir en groupes qui parfois peuvent composés de milliers d’individus.

Avant de s’endormir, ils s’ébouriffent les plumes et la plupart basculent la tête vers l’arrière pour la cacher dans leurs plumes.

Mais pourquoi les oiseaux ne tombent-ils pas au sol quand ils dorment profondément ? C’est tout simplement grâce aux tendons fléchisseurs de leurs pattes qui, une fois les doigts serrées autour d’une branche ou d’un fil, se bloquent mécaniquement et empêchent les pattes de s’ouvrir sans que l’oiseau ne le décide.

Une autre incroyable particularité des oiseaux, est de ne dormir que d’un œil au sens littéral du terme ! Ils ont un sommeil hémisphérique unilatéral, c’est-à-dire qu’une moitié de leur cerveau dort tandis que l’autre reste sur le qui-vive si l’oiseau se sent proche d’un danger potentiel.

Leurs phases de sommeil s’ajustent en fonction des conditions. Ainsi pour les oiseaux qui dorment en groupe, comme par exemple les canards ou les étourneaux, ceux au centre du groupe pourront dormir complétement alors que ceux en périphérie n’auront qu’un sommeil partiel.

Petite astuce supplémentaire : Au bout d’une heure environ, les oiseaux périphériques changeront de sens pour dormir… de l’autre œil.

Leur sommeil s’ajuste également en fonction des saisons. Les oiseaux de nos jardins dorment donc plus longtemps l’hiver que durant les nuits d’été.

Mais le plus incroyable, c’est que certains oiseaux comme la frégate du pacifique ou le martinet noir que l’on trouve en Suisse arrivent même à dormir tandis qu’ils volent des semaines entières parfois. Pendant de longues minutes pour certains ou de courtes périodes pour d’autres, leur état de sommeil paradoxal leur permet de se reposer tout en étant conscient de ce qui se passe autour d’eux. Ils n’ont pas besoin d’être éveillés pour rester maîtres de leur trajectoire. Ainsi le martinet prend de l’altitude jusqu’à 4000 pieds, bat plusieurs fois des ailes et s’endort tout en se laissant planer.

Martinet Noir

Voici donc quelques aspects des nuits de nos amis à plumes, à quelques détails près si l’on a à faire aux oiseaux à pattes palmées qui dorment sur l’eau, à ceux qui dorment sur une patte, ou les deux pattes dans l’eau restant sensible à la moindre vibration, ou un prédateur que rien n’effraie.

Et quelle la première chose que font les oiseaux lorsqu’ils se réveillent ? Ils se soulagent … enfin un point commun avec les mammifères !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lettre d'informations

Inscrivez-vous à notre lettre d’informations
(1 à 2 par mois maximum)

© 2017 Natures Market - Tous droits réservés.

Suivez-nous

facebook pinterest twitter