un tour dans le jardin

Découvrez l'univers des oiseaux du jardin avec le blog Nature's Market :
des conseils, des articles, des idées pour mieux les attirer.
Nature's market : Le spécialiste des oiseaux du jardin

La coccinelle : tueuse de pucerons

conseils

7 mai 2018

 

Les coccinelles trottinent sur leurs petites pattes très fines, avec une facilité de déplacement incroyable : la facilité de s’arrêter pile et de repartir « plein pot » sur l’instant leur donne des allures d’auto tamponneuses.

Ce qui nous intéresse surtout : son alimentation : les coccinelles et leurs larves se nourrissent essentiellement de pucerons et de cochenilles. Notre coccinelle a 7 points par exemple, est capable de détruire entre 50 et 250 pucerons par jour ! et elles n’ont pas de prédateurs, grâce au phénomène de l’autohémorrhée, liquide jaune mal odorant,  amer et très dissuasif qui perle dès qu’elle se sent agressée.

Les coccinelles sont très utilisées en lutte biologique : achetées sous forme d’oeufs ou de très jeunes larves, elles sont déposées sur des plantes parasitées par des pucerons. Comme les larves ne volent pas, elles restent sur la plante et s’acquittent consciencieusement de leur tâche : manger toujours plus de pucerons.

Il vous suffit d’acheter une boîte de larves de coccinelles vendue en jardinerie.

Les précautions à prendre :

– ne pas avoir traité la plante pleine de pucerons avec un insecticide depuis 3 semaines (sinon, forcément, les larves ne vont pas durer longtemps !)

– veiller à ce qu’une colonie de fourmis ne soit pas déjà installée car elles  mangent le miellat sécrété par les pucerons et défendraient leur garde manger en tuant vos larves de coccinelles, tout en laissant  les pucerons vivants.

Il existe plusieurs espèces de coccinelles :

Les plus courantes :

– Coccinella septempunctata, la coccinelle à 7 points (coccinelle européenne)
– Adalia bipunctata, la coccinelle à deux points (coccinelle européenne)
– Hippodamia variegata (coccinelle européenne) : des points en nombre variable et de forme irrégulière, une petite taille et une forme allongée.

 

Celles qu’on redoute :

– Harmonia axyridis : coccinelle asiatique, espèce invasive en Europe et particulièrement vorace, y compris pour les larves de nos coccinelles indigènes…Elle peut être rouge, noire, orange…un nombre de points très variables, et, en exclusivité : ses pattes sont entièrement oranges.

Les coccinelles vivent 1 ou 2 ans. Elles hivernent souvent en colonie, mais près de la moitié ne résistent pas, décimées par les maladies, les champignons si leur abris est trop humide…d’où l’intérêt des hôtels à insectes.

A savoir : une coccinelle peut avoir entre 500 et 2 000 oeufs durant sa courte vie.

Alors… à vos larves… prêts… partez…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lettre d'informations

Inscrivez-vous à notre lettre d’informations
(1 à 2 par mois maximum)

© 2017 Natures Market - Tous droits réservés.

Suivez-nous

facebook pinterest twitter